Recherche matrimoniale d’une femme slave, les relations sexuelles sont-elles différentes ?

A l’Agence matrimoniale du CQMI nous abordons beaucoup de sujets de coachings et bien des aspects finalement de la vie de couple, notamment et surtout le couple mixte avec une femme slave, russe ou ukrainienne. Dans une histoire d’amour entre deux êtres, un homme et une femme, la vie intime est évidemment un pan important de leur relation mais qui n’est de fait qu’une confirmation d’un penchant, d’un sentiment et d’une attirance tant physique que spirituelle et intellectuelle. Beaucoup d’hommes se posent des questions sur les femmes slaves, car si beaucoup sont animés par le grand fantasme de la femme russe, de la beauté slave avec ses formes affolantes, sa plastique de top model, il y a autre chose que le sexe, qui dépasse l’entendement et fait de la relation quelque chose de plus beau encore. Les témoignages sont toutefois très rares, sur un sujet aussi tendancieux et grivois, il est difficile de réunir des informations capitales et concrètes. Cependant l’Agence matrimoniale CQMI l’a fait dans plusieurs vidéos mais aussi dans un article qui a été publié cette année dans les lignes du site CQMI.

Une Agence matrimoniale russe

Antoine Monnier fondateur de l’Agence CQMI l’évoquait lui-même dans un LIVE du dimanche où la question du sexe était relativisée et remise à sa place, mais les hommes se posent souvent beaucoup de questions sur les relations sexuelles qu’ils auront avec la future femme qui les aura choisis. Les expériences qui sont ici relatées, tant celles d’Antoine que d’Hervé Jouhet auteur de l’article et révélant sa vie intime avec son épouse russe sont toutefois un gros indice pour les hommes d’Occident. La femme russe, l’épouse ukrainienne est et reste une femme sensuelle qui a sans doute plus que la femme occidentale la fibre érotique tandis que certains hommes occidentaux demandent cela à grands cris dans l’atmosphère pourtant très débridée de la société que nous observons à l’Ouest. Si l’on en croit les sondages et les chiffres des sites de pornographies, les plus fortes demandes viennent surtout de pays asiatiques et occidentaux, d’Amérique du Nord et d’Europe. Cet état de fait indique bien un problème entre les relations sexuelles vécues, fantasmées et désirées, qui sont trois choses finalement très différentes. L’homme occidental pour des raisons de glissement, de difficultés à se positionner a désormais des problèmes avec le sexe et avec la femme occidentale.

rencontre russe

Peut-être serait-il judicieux aux (futurs) adhérents du CQMI qui recherchent une femme slave, de Russie ou d’Ukraine de commencer à se poser des questions plus profondes. En effet, si l’acte sexuel annonce le départ d’une relation amoureuse, ceci ne signifie nullement que cette dernière sera pérenne, solide et épanouie. Les schémas anciens faisaient que les parents choisissaient par avance l’épousée pour leur fils, des tractations se déroulaient à l’avance autour d’avantages matériels, aujourd’hui tout ceci a bien changé. De fait le sexe est devenu une question centrale car il ne se retrouve plus seulement qu’à la place de la reproduction, de l’assurance de la descendance, mais s’intègre précisément dans la civilisation des loisirs que nous vivons, celle de la jouissance et du plaisir. Dans un autre article CQMI, nous avons mis en avant d’autres pans importants de la réussite du couple, en partant justement d’une caractéristique de l’homme occidental : la culture du compromis. Vous découvrirez dans un article fouillé que l’équilibre entre un homme francophone et une femme slave, entre un Français et une Ukrainienne par exemple, tient à beaucoup d’autres curseurs que celui du sexe, qui finalement se retrouve rétrogradé très vite en deuxième, voire en troisième ligne.





Offre meetic gratuit 3 jours Meetic 3 jours gratuit* offre valable selon disponibilité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *